Ne pas se tromper d’ennemi

12,00

112 pages

En stock (peut être commandé)

Catégorie :

Description

Abêtissement généralisé, disparition des repères moraux, effondrement du sentiment religieux… Au sein de la droite nationale, il est courant de tenir pour responsables des ennemis, réels ou supposés, de l’effondrement civilisationnel auquel nous assistons. Qui dénonce les Juifs, qui dénonce les Francs-Maçons, qui dénonce la gauche, le féminisme, l’homosexualisme, etc.

Saisissant l’occasion d’un débat commencé dans l’hebdomadaire Rivarol, Vincent Reynouard répond à ces affirmations, souvent acceptées comme vérités générales par les penseurs nationalistes. S’appuyant sur des exemples historiques précis et sourcés, l’auteur, riche de son expérience longue de plusieurs décennies de militantisme politique en première ligne, nous livre le fruit de sa réflexion sur les causes de notre décadence.

Si ce dont nous souffrons depuis quelques décennies n’avait rien d’extrinsèque ? Si la décrépitude généralisée n’était que le symptôme d’un mal plus profond, ancré depuis bien plus longtemps que nous le pensions ? C’est la piste que Vincent Reynouard, déjà connu pour son sérieux pour ses travaux iconoclaste sur la Deuxième Guerre mondiale qui lui ont valu un exil forcé en Angleterre, nous propose d’explorer à travers cet opuscule.

Informations complémentaires

Poids 0.25 kg
Dimensions 21 × 14.8 cm